Wakolda

/ Lucia Puenzo

Stock, 2014

219 p.

Résumé : En 1959, une famille argentine fait route vers la Patagonie. Ils ont l'intention de reprendre une pension de famille. En chemin, un étranger se joint à eux. Il parle allemand et dit s'appeler Helmut Gregor, fait preuve d'une irréprochable politesse et de grandes connaissances scientifiques. Toute la famille est séduite par ce personnage qui n’est d’autre que Josef Mengele, le médecin nazi du camp de concentration d’Auschwitz.

Avis de la bibliothécaire : Ce roman captivant et troublant, nous embarque non seulement dans la tête d'un monstre mais aussi dans un réseau organisé argentin qui le protège délibérément. On se surprend à observer l’horreur. Comme dans un film de Haneke, on observe les mécanismes de la barbarie ordinaire. Insidieusement, nous emboitons le pas de Mengele, cet homme à l’esprit malade et frustré, un fou parmi les fous, à la poursuite d’une quête quasi divine, celle de l’homme parfait, de la race supérieure, la seule qui mérite qu’on la qualifie d’humaine. Abominable et implacable.