La Petite communiste qui ne souriait jamais

/ Lola Lafon

Actes Sud, 2014

Résumé : Ce livre retrace le parcours d’une fée gymnaste, Nadia Comaneci dans la Roumanie des années 70-80, période, où la Guerre Froide faisait rage et où les deux blocs Est et Ouest s’affrontaient jusque dans le sport. La planète entière s’émerveille des performances de Nadia. Ce roman est le portrait d’une enfant puis, d’une femme dont la vie est entièrement dévolue à la gymnastique et à la recherche de la perfection au prix d’immenses sacrifices.

Avis de la bibliothécaire : L’auteure sait tenir le lecteur en haleine, elle rend hommage à cette jeune fille tout en dénonçant la violence faite au corps ainsi que la dureté de ceux qui veulent la voir sans cesse repousser ses limites. C’est un roman sur la dictature du corps, le dépassement de soi. En imaginant un dialogue fictif avec Nadia Comaneci, l’auteur nous propose un récit vivant, sans temps mort et qui rend Nadia Comaneci des plus attachante.